Frita de poivrons thon au curry

Une petite préparation estivale qui peut se manger habillée d’un chausson de pâte brisée comme des cocas ou encore en plat. A vous de voir.
Nous on a littéralement adoré !

 fritas poivrons thon curry

(suite…)

 Salade au légume d’été et feta, vinaigrette à la crème de citron confit

Je suis, via Netvibes, les blogs que j’estime incontournables dans la jungle qu’est devenue la blogosphère. Rien de péjoratif dans le mot jungle, c’est juste que comme j’ai pas mal décroché, je me perds dans les méandres des blogs. Puis comme pour la musique, je reste fidèle à mes chanteurs de prime jeunesse, je reste de la même façon fidèle aux blogs de mes débuts. Donc parmi les blogs que je « suis », il y a l’incontournable blog de Cléa. Et l’intro, lue sur ce billet, m’a immédiatement mis l’eau à la bouche et m’a fait fantasmer (n’ayons pas peur des mots) sur cette salade que j’allais moi aussi faire à ma sauce. Oui à ma sauce car pour le coup, j’ai utilisé un produit dont je raffole et que je colle partout en ce moment. J’ai nommé : le confit de citron.
Âme sensible s’abstenir.
Ce truc-là c’est raaaa… bon avec des brochettes, bon dans les pâtes, bon dans les vinaigrettes… et j’en passe. ça donne un caractère de malade à des trucs anondins. Puis voilà, le Maghreb est là dans mon assiette avec une ch’tite cuillère de cette crème. Alors si vous aimez le citron confit, made in là-bas-dis, nul doute que vous adulerez cette petite chose. Si vous n’aimez pas, ou si vous n’avez pas ça dans vos placards, sans doute qu’un p’tit jus de citron donnera le change. Une dernière chose, je n’en avais pas chez moi (mais au magasin si, shame on me !) mais si vous en avez, je pense que quelques pignons devraient magnifier le tout. A bon entendeur ;-)

salade aux légumes grillés feta citron confit

 

(suite…)

 Quand une star de Koh Lanta vient cuisiner chez moi

Vous savez le plus drôle ? Quand je demande autour de moi si quelqu’un connait regarde Koh lanta, personne n’ose dire « oui ». Comme si c’était un truc honteux. Moi, je regarde Koh Lanta, tout comme Pékin Express, et j’adore ça. Sérieux, à la maison on est super fan. Alors si vous regardez l’émission comme des millions de français, ce qui va suivre vous intriguera sans doute, pour les autres contentez-vous de la recette, c’est simple et super bon, really !
Les hasards du calendrier ont fait que Enora & Dalva ont fait une démonstration de cuisine à Auchan qui était partenaire de TopChef dernièrement. Différentes personnalités connues pour leur passage télé ont été invité à venir animer le magasin et à l’issue de cela, nous avons été invité (enfin nos filles ont été invité) à un apéritif pour nous les remercier d’avoir participer aux différentes animations du magasin. Et là, c’était genre, je suis tombée dans mon écran de télé. Il y avait donc mes Masterchef Junior à moi, le gagnant de Masterchef Saison 3, Ludovic, des candidats de Topchef, de The voice, de Incroyable Talent et un Koh Lantais donc : Teheiura, The Héros de l’émission. Lequel dans la vraie vie, est cuisto, qui plus est, à quelques km de chez nous. Bref tout serait difficile et longuet à raconter, toujours est-il que le monsieur donne dans le cours de cuisine à domicile aux petits et aux grands. J’ai donc offert ce cours de cuisine aux filles et à une poignée de petits privilégiées à l’occasion de l’anniversaire de Enora. Le bonhomme est à l’image de ce que nous avons vu à la TV, simple comme tout, gentil (dans le bon sens du terme), patient (ça c’est indispensable) et abordable et croyez-moi en ce samedi matin, nous avons vu défiler tout un tas de gens qui ne regardent pas Koh Lanta mais qui tous savaient qui était Teheiura. Je m’interroge encore quant à ce mystère.
Voilà donc une des recettes qu’il a cuisiné avec les enfants. C’était bon, c’est simple, tout le monde a adoré, bébé compris. Il ne nous a pas laissé les textes des recettes mais je pense l’avoir reproduit assez fidèlement à l’exception de l’oignon que j’ai ajouté et de la cacahuète que j’ai mis pour donner du croquant. Pour les amateurs d’esthétique culinaire, le plat en lui même est moche avouons-le, mais bon on ne cuisine pas tous les jours des plats sortant du Thuries magazine, n’est-ce-pas ?

 

teheuira

(suite…)

 Mon couscous

Je ne vais pas argumenter en disant que mon couscous est bon. Il l’est forcément, comme il l’est dans toutes les familles, chacun étant persuadé d’avoir LA meilleure recette. En fait, pour être exact celui de la maman est TOUJOURS le meilleur. Celui de ma mère est pour moi le meilleur et sans doute que mes enfants penseront que le mien est le top.
Cela faisait un bail que je n’en avais pas fait et une envie subite m’a reconduite aux fourneaux. Et là, je me dis naturellement que je vais jeter un œil sur la recette sur mon blog. Stupeur et tremblement (merci Amélie), que vois-je ou plutôt que ne vois-je pas ? Je ne l’ai jamais rédigé. Damned ! Et dire que ce blog est sensé être mon héritage culinaire. Que penseront mes p’tits, une fois grands, quand ils chercheront la recette de leur maman ? Alors voilà pour eux et pour moi (quand Alzheimer me guettera), je laisse ma recette rien qu’à moi et aussi pour ceux qui auraient envie d’essayer une recette pied-noire avec le ketchup marocain inside.
Petite note sur le ketchup marocain : il s’agit d’une boutade chez nous pour désigner cet accompagnement fait de raisins, de cannelle et d’oignons qui fait que le couscous est une tuerie. A ne zapper sous aucun prétexte, c’est sans doute ça qui fait tout !

NB : Merci à tous ceux qui m’ont laissé un petit message sur le blog ou sur ma boite mail suite à mon opération. Cela m’a véritablement beaucoup touché. Merci, merci <3

 

mon couscous

(suite…)

 Guimauve maison à la fleur d’oranger

Un peu absente ces derniers jours du blog, mais pour la bonne cause.
Ceux qui me connaissent dans la vraie vie ou me suivent sur Facebook savent que je suis sourde. Enfin devenue sourde.
Après des années d’attente et dans ce monde du silence contre lequel j’ai tenté de lutté pour rester connectée à la vie, j’ai pu enfin bénéficier de la pose d’un implant cochléaire sur une de deux oreilles (oui je suis sourde des 2 côtés).
J’avais envie de partager cela ici sur ce blog qui est une partie de ma vie.

Ma vie était géniale avant cela, elle n’en sera que meilleure après. Merci la vie.

Pour se remettre d’aplomb, une petite recette. En panne d’idée dessert pour un couple compliqué à satisfaire gustativement parlant, il y a quelques temps, j’ai improvisé en fin de repas une petite fondue au chocolat. Valrhona, ça va sans dire ;-) Improvisé presque, car j’ai quand même vite fait ces guimauves qui sont venues compléter les fruits pour plus de gourmandise. Une recette tirée de mon livre Tout fait maison, ma bible du Home made en quelque sorte.

guimauve maison

(suite…)