Gigot d’agneau basse température, condiment aigre doux figues et cranberries

Pour Pâques, je n’ai pas dérogé à la tradition de l’agneau à ma table en cuisinant ce gigot. J’ai choisi la cuisson basse température et donc une cuisson looongue mais sans soucis. A l’arrivée une viande rosée, juteuse, un vrai bonheur. Un petit condiment pour relever l’ensemble et ça a été parfait.

agneau basse température

Mon jardin est magnifique ces jours-ci avec les fleurs de printemps qui arrivent. Je vous offre cet Iris qui fait mon bonheur.

iris

 

 

 Festin d’auteur : Salon du livre de cuisine de Beynat, nous y serons !

 

Un peu d’auto-promo puisque nous serons demain en Corrèze à Beynat au salon du livre culinaire. Enora et Dalva dédicaceront leurs 5 livres et en particulier le petit dernier : P’tits mordus de chocolat en vente partout et bien sur sur cook-shop !

Je dédicacerai également mes livres.
Nous vous proposerons une démonstration à 6 mains autour de la recette de Dalva, que vous aviez tous aimé lors de l’émission Masterchef Junior : Jardin zen

Edit du 12 Avril :

Enora et Dalva ont reçu le prix Apicius jeunesse décerné par les organisateurs du salon et des élèves de 6ème de Beynat.

Les voici ci-dessous recevant leur prix en présence de la Députée Européenne, du maire et des personnalités de la ville.

prix apicius

 Bouillon de poule

Lorsque je dois cuisiner des morceaux de poulet comme pour un tajine, j’achète toujours le poulet entier pour récupérer la carcasse et en faire un bouillon. Le bouillon servira ensuite à être consommé tel quel ou viendra allonger une sauce en lieu et place des cubes.
Cet hiver nous avons accueilli une jeune fille au pair moldave, Tatiana. Elle nous avez expliqué que dans son pays, on mangeait beaucoup de soupe et que la base de la cuisine moldave était l’acidité des plats. Et en effet, ce bouillon qu’elle nous avait cuisiné relevé d’un simple jus de citron avait eu une délicieuse saveur detox et nous avions tous apprécié. Depuis, mon bouillon de poulet est souvent détourné avec cette brunoise de légume et ce jus de citron qui change tout et la rend délicieusement digeste. Je vous invite à essayer. Après l’orgie pascale ce sera sans doute approprié !

Pour le bouillon de poule, je procède de deux manières différentes, selon l’objectif final. Si il s’agit de récupérer simplement un bouillon pour cuisiner ensuite autre chose, je plonge la carcasse dans l’eau froide et je porte à ébullition. En revanche, si je veux récupérer les lambeaux de chair restés sur la carcasse pour rendre ma soupe plus complète, je fais revenir la carcasse au préalable dans la cocotte avant d’ajouter l’eau chaude. C’est le cas ici. En faisant revenir la carcasse avant, le bouillon aura un bon goût de poulet rôti. C’est très bon et économique !

(suite…)

 Entremets moka

Ce blog se meure. Enfin ça c’est ce que vous êtes en droit de penser. J’ai pris de grandes résolutions en ce qui le concerne, car l’envie et surtout le temps de bloguer me reviennent. L’envie et le temps de cuisiner aussi sans doute. Alors me revoilà. Ne vous attendez quand même pas à avoir comme au bon vieux temps une recette chaque jour ! Mais une par semaine, ce sera sans doute proche de la réalité et de mes possibilités.

Je reviens donc avec un entremets. Et quel entremets ! Si je ne raffole pas du café en temps que boisson, j’adore en revanche le trouver dans les desserts.
Pour la ganache montée, j’ai repris une recette que j’avais apprise à un cours de pâtisserie chez Valrhona. Pour le reste c’est un peu du free style : assemblage de différentes recettes. Deux disques de quatre quarts imbibés d’expresso, et un glaçage chocolat tiré de l’encyclopédie de Valrhona, MA bible.
C’est vraiment très simple et très bon.

(suite…)

 Températures de cuisson idéale

Si vous êtes comme moi adepte des cuissons douces et autres basses températures et que chaque fois vous cherchez désespérément quelle est la température idéale pour quelle viande, alors vous allez adorer ce qui va suivre.
En tant que finaliste de Masterchef junior ma brindille Dalva a eu le privilège de suivre un stage d’une semaine au sein de l’école Lenôtre. C’est de ce stage que vient cette fiche qui est depuis affichée sur mon frigo. Sauf que j’ose espérer que la durée de vie de ce blog sera supérieure à celle de ce bout de papier. Et par la même en faire profiter ceux qui viennent visiter ce blog de temps à autre.

Pratique, non ?