Bûche framboisine sans le moule qui va avec!

Il a bien fallu que je me lance moi aussi. Mais sans gouttière, il a fallu faire preuve d’ingéniosité.
Je n’ai pas arrêté de penser ce mois de décembre que sans moule, j’allais être marron (hihi) pour les fêtes et puis une chose, une autre, Noël est arrivé et sans moule pour confectionner mes bûches j’ai quand même réussit à leur donner une forme arrondie. Et je me dis que si j’y arrive, à n’en pas douter, vous en ferez de même chez vous.

buche-framboisine-1

J’avais tout de même la chance d’avoir du rhodoïd gentiment envoyé par la talentueuse Marie-Pierre. Lequel coupé à la dimension d’un grand moule à cake m’a permis de couler mes mousses. Avant cela, j’avais eu l’idée d’utiliser une bouteille en plastique coupée en deux, mais cela n’a finalement pas été utile. Si vous n’avez pas de rhodoïd et que vous n’osez pas aller faire les yeux doux à votre pâtissier préféré pour qu’il vous dépanne, vous pouvez avoir recours à la bouteille d’eau minérale coupée en deux recouverte de film alimentaire (vous me raconterez, hein?!)

Comme je suis une grande pâtissière qui s’ignore, j’ai fait des choses à ma portée lol mais qui ont emballé mes gourmands vue les léchages de cuillères intempestifs auxquels ont eu droit les fonds de mes culs de poule ;-)

Cette bûche a été tout particulièrement pour mon amoureux, fan d’un gâteau de notre pâtissier local baptisé framboisine. Je lui emprunte son nom pour cette bûche.

buche-framboisine-2

Réalisée en 35 minutes si si (hors déco)!

200 g chocolat blanc
80 g de crème à 15%
300 g de crème fraiche liquide (pas allégée)
3 feuilles de gélatine
200 g de framboises surgelées
1/2 fève tonka (facultatif)

Pour le fond, j’ai repris ma recette de roulé déjà confectionné ici
(Quantité pour deux fonds de bûches)
5 œufs
30 g de sucre
50 g de maïzena
QS beurre (pour le papier cuisson)

Pour la déco :
50 g de chocolat noir
50 g de chocolat blanc
50 g de chocolat au lait

Commencer par préparer le biscuit qui va constituer le fond de la bûche.
Préchauffer le four à 180° et beurrer une feuille de papier cuisson de la taille d’une plaque à pâtisserie.
Mettre deux œufs entiers et 3 jaunes dans un bol et battre avec le sucre pour que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Ajouter alors la maïzena.
Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporer aux jaunes délicatement. Verser sur la plaque recouverte du papier cuisson et enfourner 10 minutes. ça doit juste dorer. Sortir le biscuit du four et le retourner sur une grille. Le laisser refroidir.
Découper un rectangle de la taille du moule. Réserver.
NB : Le gâteau peut se faire très à l’avance.

Mettre la gélatine à ramollir.

Si vous souhaitez faire la même déco que moi, sachez que j’ai juste fait glisser une douille de pâtissier dans le coin d’un sac de congélation dans lequel j’ai mis un des 3 chocolats. J’ai fait fondre au micro onde (1 minute) puis, j’ai fait des tracés « design » avec le chocolat fondu sur le rhodoïd… J’ai refait la même chose avec les deux autres chocolats. Puis j’ai remis le rhodoïd en place dans mon moule à cake.

Il est temps de s’attaquer à la mousse au chocolat blanc.
Faire fondre le chocolat blanc. Lui ajouter la gélatine et la crème froide, le but étant de le faire refroidir.
Monter la crème liquide (très froide) en chantilly. Quand le batteur laisse bien les marques du fouet dans la crème, ajouter le chocolat en continuant de battre.

Verser dans la gouttière de fortune. Disposer au fond des framboises. J’ai fait tout le tour et mis une rangée au milieu. A vous d’en mettre plus ou moins.
Déposer dessus le biscuit en pressant un peu pour enfoncer les framboises et faire remonter la mousse. Faire prendre au frais. Démouler délicatement surtout si vous avez décoré le rhodoïd.

Voilà la recette peut sembler longue, mais j’ai essayé de donner le plus de détails possibles.
Et avouez que pour le peu de temps passer, ça le fait, non?

Astuce : je n’avais plus de plat de service pour accueillir ma bûche (une autre bûche occupait déjà le terrain et le foie gras aussi) alors j’ai improvisé un plat de fortune en recouvrant un couvercle épais de boîte à chaussure d’un joli papier plastifié. Et j’ai piqué les petits jouets kinder des enfants  !

buche-framboisine-3

Je sais qu’il est « tendance » pour certain(e)s de grogner au moment des fêtes de fin d’année.

Personnellement je suis une amoureuse de la magie de Noël. De cette trêve dans le budget, du plaisir de se retrouver en famille, des yeux brillants des enfants,  des gourmandises permises… Du menu élaboré des jours à l’avance aux heures passées en cuisine, tout me rend heureuse.

J’en profite donc pour vous souhaiter avec ce plaisir là, à toutes et tous,

un excellent Noël.

smiley422

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !