Yaourt maison sans yaourtière

Nous ne sommes pas de gros consommateurs de yaourt à la maison à part… le petit dernier ! Autant il est difficile à table, autant côté desserts, cet enfant est super ! Il choisit spontanément des fruits pour le goûter, des yaourts ou des compotes pour le dessert et boude les crèmes chocolatées dont raffolent ses sœurs.

Bref j’ai eu envie de lui faire des yaourts « maison« . Quand j’ai évoqué le mot yaourtière, l’homme a failli s’évanouir juste en s’écriant dans un sursaut de lucidité bien masculine « encore un appareil ?! »
Le message était clair. J’ai donc cherché sur le net comment je pourrais combler le Petit Prince sans commettre l’irréparable : la mort du Roi.

Il y a de nombreuses façons de procéder. J’ai pris celle qui me correspondait le mieux tant du point de vue du matériel que de la simplicité en associant cocotte minute et four. Je suis partie aussi sur du 100% bio. Oui tant qu’à faire, autant avoir le meilleur. Certains ajoutent du lait en poudre, j’ai préféré resté dans du 100% naturel. Le résultat de ce choix est celui d’un yaourt crémeux, moelleux, proche d’un brassé absolument exquis qui a fait le bonheur du Petit Prince… du Roi et de la Princesse au petit dej’ !

yaourt

1 litre de lait entier
1 yaourt du commerce
vanille en poudre

Porter le lait à ébullition. Porter de l’eau à ébullition dans la cocotte en dessous du niveau du panier. Laisser refroidir le lait  dans la casserole et l’eau dans la cocotte pour obtenir une température comprise entre 37 et 45°. Si vous n’avez pas de thermomètre, sachez que c’est une chaleur chaude mais supportable (pensez à l’eau du bain). Mélanger alors le lait et le yaourt et si vous le voulez, la vanille.
Verser dans vos pots. Moi j’ai fait moitié dans un tupperware familiale et moitié en pot (pour la photo;-))
Fermer les pots (film alimentaire par exemple). Déposer sur le panier de la cocotte et fermer le couvercle. Au bout d’une heure mettre dans le four à température minimale et laisser allumer au minimum durant 4 heures de plus.
Explication : J’ai laissé la sonde du thermomètre dans la cocotte. La première heure, la température est restée supérieure à 37°. Au delà, j’ai mis dans le four pour maintenir la chaleur, ce qui a été idéal.

Voilou pas bien sorcier et les enfants ont aimé même sans sucre, c’est dire !

Edit suite aux questions de Nadège :

- oui une fois la température de la cocotte atteinte on ne remet pas sur le feu. C’est la chaleur de l’eau qui va maintenir la température à l’intérieure de la cocotte. On la ferme bien sûr pour maintenir cette chaleur. Certains enveloppent la cocotte dans une couverture ou dans un sac isotherme pour garder la chaleur le plus longtemps possible.

- le four est allumé pendant les 4 heures mais à une température très douce, absolument aucun risque à 40/50° que la poignée de la cocotte fonde ! Elle est prévue pour une usage bien plus intensif !

- tu peux tout à fait utiliser des pots en plastique c’est ce que j’ai fait avec mon tupperware familial ;-) Et quand on prend un simple gobelet dans un distributeur de boissons chaudes, celui ci ne fond pas entre les mains alors que quelques fois les témpartures sont largement au dessus de 50°.

Encore une fois ceci est ma façon de faire. Il y en a des tas d’autres. N’hésitez pas à aller chez Caroline, son article est bourré de bons tuyaux.

Edit suite à des expériences complémentaires

Je les fais désormais tous au four en durant 8 heures dans un four légèrement entrouvert et en pots individuels que je relave entre chaque utilisation (récup’ de pots du commerce et verrines). La température ainsi développée est de 42°. Là plus question de brassé mais bel et bien de yaourt parfaitement moulé comme dans le commerce. A noter que depuis, je fais pratiquement un litre de yaourts tous les deux jours, ils sont dévorés. Le goût est indescriptible… Je vais attaquer les yaourts aromatisés ;-)

Edit : cet article connait une mise à jour à lire ici : http://www.lignepapilles.com/archive/2009/07/23/faire-ses-yaourts-maison-sans-yaoutieres-2/

yaourt-2

C’est fait maison ici aussi :

Fromage à tartiner maison

Fromage frais maison 2.jpg

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !