Interview croustillante… Fabrice !

Si vous suivez Un diner presque parfait et que lundi vous avez suivi celle des champions, vous connaissez sûrement Fabrice, mon interviewé du jour… Il avait cartonné lors du premier diner à Strasbourg en compagnie, entre autre, de Johanna.

Comme cela a été dit lors de l’émission de lundi, Fabrice est blogueur et auteur de 2 livres de cuisine sur le chocolat et le foie gras. Je vous laisse découvrir ses réponses…

buchteln- Fabrice tu t’es fait connaître par tes belles recettes sur ton blog mais aussi grâce à l’émission « un dîner presque parfait » dans laquelle tu as brillé. On t’a retrouvé dans cette émission pour le dîner des champions. Qu’est ce que l’émission a changé dans ta vie de cuisinier amateur ?
Dans ma vie de cuisinier amateur, il n’y a pas eu de modification. J’ai toujours envie d’en faire plus, de cuisiner plus. Je songe aussi à prendre quelques cours pour me perfectionner.

- Tu as publié deux livres à ce jour. Est ce que ton passage dans l’émission a été un élément qui a facilité les choses ? Raconte nous comment cela s’est passé.

L’émission n’a eu aucun impact sur la rédaction et la publication des livres. J’ai contacté des éditeurs en m’appuyant sur mon parcours, mon blog et mes projets. L’un d’eux, SAEP, m’a fait une proposition et c’est parti. C’est après que j’ai informé l’éditeur de mon aventure dans 1 diner presque parfait. Ca n’a rien changé.

- Quels sont les délais que tu as pour écrire tes recettes ?
le délai est d’environ un mois pour rédiger 40 à 50 recettes. Il ne faut pas perdre de temps et être disponible à 200%. Je compte 60 minutes par recette de rédaction, 2 demi-journées pour la relecture, le reste pour les recherches et les tests.

- Qui teste tes recettes ?

Je teste toutes les recettes et c’est parfois un peu dur : un mois à goûter 30 desserts au chocolat ou 40 recettes de foie gras. C’est parfois l’implosion.

- Quels sont les critères qu’une recette doit avoir pour que tu décides de la garder dans un de tes livres ?
Il y a 2 aspects. La 1ère est le projet de l’éditeur et la cible des recettes à produire. La 2nd est ce que j’aime ou n’aime pas, sais faire ou pas. A la fin, cela donne une sélection de recettes.

- Tu as dit que tu préférais au final la complicité que tu avais avec tes lecteurs sur ton blog que l’anonymat de l’édition. Frustré ?
L’édition et le blog sont deux aspects très différents. La 1ère est une reconnaissance sur le marché car il y a une valeur marchande. Si le livre marche, c’est que tu es bon. Sur le blog, tu peux avoir des échanges avec les internautes. C’est dynamique ! J’aime partager mais il faut vivre aussi. Je pense qu’un équilibre entre les 2 est idéal. Avec le blog, on peut développer ses compétences, ses techniques et ses savoirs, pour en faire une synthèse dans un livre.

- As tu d’autres projets de livre ? Quels sont les prochaines étapes de ton aventure de cuisinier blogueur ?

Mon éditeur m’a proposé de travailler sur un nouveau livre de pâtisserie. Je vais certainement répondre non car je maîtrise peu le produit ciblé. Je viens de lancer le nouveau blog et il y a encore beaucoup à faire. J’envisage d’étendre les recettes à d’autres produits connexes. Maintenant, il faut tout définir et trouver un format attractif.


Merci Fabrice pour tes réponses !

Les deux livres sont publiés par les éditions SAEP, environ 2,90 € pour le livre Chocolat, et 5,50 € pour le livre sur le foie gras. Vendus sur le site de l’éditeur, la Fnac, Amazon… Auteur Fabrice Bolard.

Et pour son blog c’est ici : La cuisine de Fabrice.

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !