Cuisinons japonais : Uramaki « rouleaux californiens » (sésame dehors)

J’ai été ravie de savoir que la graine germée avait été désignée pour être le légume vedette. Ravie parce que je dois bien l’avouer, souvent elles partent à la poubelle, faute de ne savoir qu’en faire. C’est donc l’occasion de me pencher vraiment sur leur sort et d’en faire des stars.
J’ai donc mis mes graines à germer il y a une dizaine de jours.
J’ai eu envie dans un premier temps de les mettre dans les makis mais à la réflexion, je trouvais dommage de ne pas les voir, car la graine germée c’est vraiment super joli.
Du coup, j’ai choisi de réaliser ce que l’on appelle communément dans les resto japonais, les rouleaux californiens mais plus justement des Uramaki.
Les uramaki sont des maki inversés, c’est à dire la feuille de nori est dedans et le riz dehors. Ce qui permet de jolies variations visuelles. En général, on les trouve avec des graines de sésame ou des œufs de poissons volants (des œufs de lump rouge doivent faire l’affaire, à moins que vous ayez de la divine poutargue…).

Donc dans l’idée ce sont des graines germées qui viennent autour, que j’ai complété de graines de sésame, pour le croquant.
J’ai même pour l’occasion fait une séance photo pas à pas, pour que vous pigiez bien le truc. Ne me remerciez pas :-)

uramaki-1

Pour 32 makis/uramaki :
250 g de riz à sushis
2 fois le volume en eau
1 càc de sel
8 càc de vinaigre de riz
4 càc de sucre
4 feuilles de nori

pour la garniture :
Un grand bol de graines germées
des graines de sésames grillées
1/4 de poivron rouge
1 avocat

Facultatif : wasabi

Pour accompagner : sauce soja, gingembre mariné, wasabi

Rincer le riz abondamment sous l’eau froide.  Laisser le reposer 30 minutes. Le mettre à cuire dans l’eau froide avec le sel. A l’ébullition, baisser le feu et cuire à feu doux à couvert 10 minutes. Mélanger pendant ce temps le sucre avec le vinaigre. Ajouter au riz après la cuisson quand il est déjà tiède. Verser dans un plat… à plat afin que cela refroidisse plus vite (si comme moi vous êtes toujours en train de courir après le temps).

Pendant ce temps préparer tous les ingrédients de la garniture.
Pour les makis inversés en particulier et d’une manière générale, je vous conseille de recouvrir de film alimentaire votre natte à sushis. Cela vous évitera de trop la salir et de galérer pour la laver.

Voici en image le déroulé des opérations :

1 – Récouvrir la natte de film alimentaire et mettre à portée de main tous les ingrédients

faire-des-uramaki-1

2- Sur la feuille de Nori, étaler le riz, et les graines de sésame et les graines germées

faire-des-uramaki-2

3 -Retourner la feuille

faire-des-uramaki-3

4 – Garnir l’intérieur en y mettant éventuellement du wasabi sur la longueur

faire-des-uramaki-4

5 – Rouler l’Uramaki

faire-des-uramaki-5

Découper et voilà le travail !

uramaki-2

Il parait que le gingembre est là pour « rincer » le palais entre chaque dégustation de sushis différents, afin d’avoir des saveurs préservées…

uramaki-3

Fastoche non ?

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !