Key lime pie

Image_1Il y a déjà trois ans de cela, nous avons eu la chance de partir tous les 5, une dizaine de jours en Floride.
Le petite Prince n’avait alors que 13 mois et les brindilles respectivement 3 ans et demi et 5 ans. Une grande aventure, que j’avais planifié en établissant le plan de route et en réservant les hébergements à chacune de nos escales, enfants oblige.
Les premiers jours, sur Miami, nous avons été voir, entre autres, les Everglades, fait un tour dans ces bateaux qui volent sur l’eau au milieu des alligators, les airboats, et décidé de nous engager sur la route des Keys. Se rendre à Key West n’était pas pensable avec les enfants, le voyage étant trop long. En revanche, nous avions décidé d’aller jusqu’à Key Largo pour y voir le parc d’Etat.
Sur cette route où se succèdent les « Keys », notre Guide Du Routard en main, nous avons cherché un lieu où déjeuner. Le GDR indiquait un restaurant couvert de plaques d’immatriculation. Nous l’avons cherché longtemps avant de le trouver et de comprendre que les plaques étaient non pas sur la façade, mais à l’intérieur du restaurant :-(
Lorsque nous sommes entrés, nous avons été envahi par un sentiment étrange, comme si nous étions en train de tourner dans un film. Toute l’Amérique était là devant nous. Les gars attablés avec leur Stetson, la serveuse en tenue qui passait entre les tables avec son café, le proposant aux uns et aux autres et un accent local à couper au couteau.
Nous avons déjeuné dans une salle situé à l’arrière fascinés par le lieu et par l’ambiance, très loin d’un restaurant à touristes, véritablement mêlés aux autochtones pour un instant vrai. Le GDR vantait certes la carte qui ne nous a pas déçue mais en particulier les desserts de la patronne avec une mention pour le dessert typiquement local : la Key lime pie maison. Pie pour tarte, lime pour ce citron vert particulier à la région de Floride et Key, parce que c’est la tarte des Keys…
J’ai mangé des tas de choses qui m’ont réjouie dans ma courte vie, mais cette émotion vécue avec cette tarte divine, je ne l’ai, je crois, plus jamais ressentie ailleurs. Tout était réuni. La tarte, sa fraicheur (elle est servie glacée), son acidité contrastée de sa douceur, le croquant de son fond et le fondant de sa crème… mais aussi, le cadre avec le ventilateur qui bourdonne au dessus de la tête, la lumière tamisée par les volets à persiennes tirés sur les fenêtres et les 4 êtres que j’aimais le plus au monde à mes côtés. Je crois qu’aucune Key lime pie n’aura jamais le goût de celle là, mais on va dire qu’avec cette version si je ne vous donne pas le frisson du rêve américain, il est tout au moins possible que vous ayez sous les yeux LE dessert qui va scotcher vos invités cet été. Comme toute recette américaine qui se respecte, c’est une bombe calorique. Mais croyez moi, comme le disait Guillemette il y a déjà pas mal de temps, la Key Lime Pie est une des choses à manger avant de mourir. L’intro à cette recette est certes longue mais la recette le mérite amplement.

key-lime-pie

Moule diamètre 20 cm, pour 6.

200 g de biscuits Graham. Ils sont introuvables pour nous donc j’ai pris des petits beurres au blé complet.
65 g de beurre ou margarine non hydrogénée (magasin bio)
4 œufs
80 à 100 ml de jus de citron vert (environ 4/5)
140 g de crème liquide
1 boîte de lait concentré sucré
3 càs de sucre

Préchauffer le four à 180°.
Émietter les biscuits et les mélanger avec la margarine fondue. Tapisser le fond du moule, en remontant sur les bords, en égalisant et en tassant bien. Enfourner 10 minutes et laisser refroidir.
Préparer la garniture. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Zester les citrons. Mélanger les jaunes avec le lait concentré et le jus de citron vert. Monter les blancs en neige. Mélanger la moitié des blancs en neige avec la préparation au lait concentré et verser sur le fond de biscuits.
Monter la crème bien froide en chantilly, ajouter le sucre et ajouter délicatement le reste des blancs en neige. Disposer la chantilly sur la tarte et mettre au congélateur au moins 4 heures (idéalement 12 heures). Utiliser les zestes pour décorer.

key-lime-pie-2

Ils/elles ont testé et aimé :

Pierre, lecteur.

J’en profite pour offrir cette tarte à Eve qui anime le fruit vedette jusqu’à la fin de la semaine. Pensez à lui envoyer vos recettes !

fruitvedette01

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !