Mon second livre…

En mars, je bouillais d’impatience de vous annoncer la sortie de mon premier bébé. Ce jour là, fébrile et intimidée je me lançais et avouais ce petit secret.
J’ai vite été comblée et rassurée par votre enthousiasme qui m’a carrément laissé baba. Merci encore.

Mais ce jour là, un autre évènement m’a rendue nerveuse et heureuse.

Un autre éditeur me confiait un nouveau livre de cuisine.

Et celui là, c’était un vrai défi. Un délai très court, mais un livre pour enfants, donc des recettes simples mais originales. Avec des conseils diététiques mais qui les intéressent, un ensemble ludique mais pas gnangnan.
Un défi dans le défi, je devais faire moi même les photos.

Ce livre là est très différent du premier en ce sens que si pour le premier j’ai tout pensé et créé comme je le voulais pour le second, s’agissant d’une « commande » j’ai eu des obligations.

J’ai du mal avec la hiérarchie, on disait de moi lors de mon premier job avec une étude grapho que j’étais « un élément dynamique, intéressée, enthousiaste, rigoureux » mais « difficile à gérer ». Je n’ai pas changé. J’ai souvent râlé, pesté, contesté, j’aurai souvent vu les choses différemment et j’ai souvent eu peur que ce ne soit plus « moi » dans ce livre là. D’autant plus sensible que c’est un livre pour enfants et que les miens vont en être les premiers lecteurs. Je ne voulais tellement pas qu’ils puissent avoir honte…

Eux d’ailleurs ont aussi fait les petites mains. Je les ai laissé faire des gestes pour savoir si c’était réalisable par la cible visée par le livre (pensez donc 3 testeurs grandeur nature à la maison !), ils ont cuisiné, goûté, approuvé ou contesté.

image-5

Les photos, ça a été vraiment une source de désarroi : je ne suis pas photographe et les contraintes de couleurs m’ont laissé dubitative. Le livre se décline en couleur : des recettes blanches, vertes, oranges, rouges, jaunes et marrons. Le truc c’est que le fond devait être de la même couleur que la thématique. Imaginez le défi de rendre sexy des recettes blanches sur fond blanc… mais la maquette a donné un rendu vraiment chouette, oserais je dire « joli » sans paraitre prétentieuse ?

cuisine:graines de cuistot

Au final, quand j’ai vu la maquette j’ai été conquise et ça a été une chouette aventure :-)
Voilà, comme pour le premier j’ai le trac…

En résumé :

- Sortie officielle le 15 octobre !
- Son petit nom c’est Graine de cuistot.
- Il comporte 48 recettes sucrées et salées, réparties en recettes blanches, vertes, jaunes, oranges, rouges et marrons
- Les photos ont été prise à la lumière naturelle et sans trucages afin que le résultat obtenu par l’enfant soit réaliste.
- Graine de cuistot met en scène chaque recette avec un personnage illustré rigolo. C’est ainsi qu’avec Touchoco le super-héros, il deviendra le roi du brownie ou qu’avec Rackam le Blanc, il découvrira les mystères des rillettes de l’île perdue…
- Au travers de conseils pratiques et d’infos nutrition, distillés au fil des pages, le livre sensibilise l’enfant au « bien-manger ». Il découvre ainsi quels sont les principaux apports et bénéfices liés à chaque recette.
- Il sera vendu en coffret avec un tablier et une toque en coton épais blanc (les gamins adorent se déguiser en Chef croyez moi!)
- Vous pouvez dors et déjà le commander sur Ligne et papilles en particulier si vous voulez une dédicace ou sur le site de l’éditeur. Il sera dispo bien sûr à la Fnac, Virgin, Cultura, Amazon…
- Le coffret coûte 19,90 € + 3,50 € de frais d’envois (je ne peux pas prendre à ma charge la totalité des frais d’envois, j’en prends donc la moitié)

visuelcoffretferme

C’est, je crois, un chouette cadeau d’anniversaire ou pour Noël, pensez y ! :-)

Commander le coffret (clic)  >>>>>

Elles en parlent…

Chantal sur Assiettes gourmandes
Mercotte

Mamie Caillou ici et
A table c’est prêt

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !