Gambas façon basquaise

Je sais ce n’est pas la saison. Mais j’ai envie de poivrons et de couleurs dans mon assiette. Dans ce cas une seule solution, vive le surgelé. Non ceci n’est pas un billet sponso pour Picard, juste une alternative au temps qui courent et aux produits hors saison. Bref côte à côte dans mon supermarché, trônaient fièrement gambas en charmante compagnie des poivrons, je venais de faire un poulet basquaise sublime mais je n’allais pas remettre le couvert illico. Alors voiloù on change deux trois bricoles et zou ! On se régale pour une addition calorique réjouissante :-)
J’ai servi avec une curiosité culinaire : le quinoa noir. Bon c’est vrai je préfère consommer local mais avec cette recette je ne suis plus à une contradiction près, non ?  Quoi en dire du quinoa noir ? Un quinoa sauvage. Côté goût, pas grand chose à en dire, ni bon ni mauvais. Par contre sur un plan purement esthétique je le trouve carrément dément. Donc à consommer pour les occasions où l’on veut étonner.

Pour 4 :
1 boite de coulis de tomate
800 g de gambas de Madagascar (seul Pays à produire des crevettes dans le respect de l’environnement)
500 g de poivrons en lanières surgélés
1 oignon
1 gros champignon
1 càs d’huil d’olive
1 càc de fumet de poisson
1 gousse d’ail
1/2 càc de paprika doux
1/2 càc de cumin
1càc de piment d’Espelette
200g de quinoa noir
sel

Eplucher et émincer l’oignon. Le faire revenir dans l’huile chaude. Ajouter alors les épices et l’ail. Ajouter les lanières de poivrons et laisser décongeler.
Quand l’eau est évaporée, ajouter le coulis de tomates, le fumet et le champignon émincé. Laisser mijoter une bonne vingtaine de minutes. pendant ce temps décongeler les gambas sous l’eau chaude.
(Truc : je déteste retrouver des patounes et autres antennes dans mes sauces quand je cuits les gambas entière, donc je leur fais une p’tites toilettes : je coupe tout ce qui dépasse au ciseau).
Ajouter les gambas à la sauce et cuire 15/20 minutes (pas trop longtemps pour éviter l’effet caoutchouc.
Pour le quinoa, le rincer sous l’eau clair et le cuir à découvert dans deux fois son volume d’eau salée environ 15 minutes.

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !