Maffé au boeuf

Dans mon village nous accueillons chaque année un festival de musique ethnique. C’est dans cette ambiance musicale et dans un lieu privilégié que nous nous y rendons chaque année. Le festival aux consonances de développement durable,  propose des stands de cuisine du monde. J’évite soigneusement dans ces cas là, les incontournables moules frites et privilégie toujours ce qui va me permettre de découvrir un goût inconnu. Au stand Togo, outre les beignets africains, étaient proposés le maffé de bœuf, de poulet, végétarien et le yassa de poulet.
J’ai opté pour le maffé de bœuf.  Et c’était pour résumé : excellent !

J’ai donc eu envie de refaire ce plat pour mieux le comprendre. J’ai eu un peu peur en découvrant la quantité de pâte d’arachide contraire à ma religion qui constitue ce plat. J’ai donc adapté pour en faire un plat un peu plus « ligne » mais qui n’en demeure pas moins « papilles ». Car ne nous y fions pas, ça reste quand même de la cuisine… nourrissante !
Les recettes préconisent de la pâte d’arachide donc mais j’ai adapté avec du beurre de cacahouète, car il faut de toutes façons y adjoindre un peu de sucre. J’ai carrément déserté concernant l’huile de palme au profit de l’huile d’olive. J’ai aussi pris la liberté de mettre de la confinade de tomates au lieu de me contenter du concentré que l’on retrouve dans les propositions du oueb.
Pas non plus en stock de piment antillais, c’est donc du piment fort en poudre qui est venu assaisonner.
Dernière chose : je ne peux me résoudre à saccager la cuisson des légumes même pour les cuissons longues, je les ajoute toujours en fin de parcours pour préserver leur goût.
Pardonnez donc ces quelques libertés, je ne saurai jamais refaire une recette sans y mettre mon grain de sel.

***

Je serai demain au RV pour vous proposer une nouvelle recette de glace… un peu particulière certes mais néanmoins succulentes.
Je suis un peu absente de mon blog non pas pour cause de vacances, ayant la chance de résider sur le lieu des vacances des autres, je considère que je suis en vacances toute l’année. Non, je suis absente car je me suis mise sérieusement à la rédaction de mon prochain livre. Raison pour laquelle, le blog peut vous sembler au ralenti.

Merci pour votre patience et de votre fidélité :-)

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !