Soupons ensemble : S+1 !

Voici comme promis, le suivi de nos candidates à une vie plus légère et plus équilibrée ! En conclusion, en fin de ce billet vous pourrez lire le commentaire de Florence Solsonna.

Le livre est facile à lire et la séparation en 3 parties permet de s’y retrouver.
C’est bien les soupes mais ce n’est pas pratique en déplacement c’est sûr.
Il y a des recettes de soupes sympa mais j’avoue ne pas avoir encore testé et avoir d’abord fait celles que je connais et que j’ai l’habitude de faire.
Cette fin de semaine j’aurai plus de temps et là je vais aussi commencer à innover.

Quelque chose commence à changer car je suis vraiment  plus sensible aux points suivants :
- mastiquer plus lentement ;
- cuisiner moins gras (j’ai découvert l’utilisation du pinceau pour graisser…)
- manger + de légumes le soir et moins de féculents le soir et ça c’est TRES difficile !

J’ai eu un jour horrible, celui où j’avais faim en permanence et mal à la tête mais à part cela ça s’est bien passé.
Et oui les filles… J’ai perdu 800g… Pas mal hein ?

Voilà ce que je peux dire sur la première semaine.

Oartzy
—————-

Bilan semaine 1:
Dès la réception du livre, je me suis mise à le lire consciencieusement. J’ai beaucoup apprécié sa lecture facile, et puis son contenu. On comprend mieux pourquoi ça ne marche pas d’habitude par des exemples précis et concrets.
La différence poids de forme et poids idéal, le principe de faire un peu de sport et pourquoi réellement, m’ont beaucoup plu.
J’ai réalisé plusieurs soupes du livre que j’ai trouvé délicieuses (et de par le nombre de recettes y’a de quoi faire)

En ce qui me concerne: J’étais partie sur le fait que je ne modifiais pas mon alimentation et au bout d’une semaine j’ai perdu 1 kg tout de même. J’ai moins faim entre les repas (ce qui est mon principal soucis) et je suis moins tenté par le sucre. Le plus dur c’est de caser la prise de soupe quand on travaille ( je m’éclipse  à la salle à café pour réchauffer ma soupe en fin de matinée )
Je bouge plus et mon petit secret c’est une partie de jeu Wii de 20 min (ou il faut danser) tous les jours avec les enfants.
Pour ce qui de mon état physique en général, je sens que j’ai la pêche et j’en suis contente.
Je me sens bien dans mes baskets avec ce type d’alimentation! Pourvu que ça continue….

JESSI
—————-
7 jours de régime ; la balance n’annonce que 200 g en moins, je suis un peu déçue car j’ai l’impression d’avoir fait de gros efforts, sauf ce week-end avec repas « améliorés » en famille et donc apéritif, desserts …  et des kilos de cerises qu’il a fallu cueillir ! J’aurais bien fait une soupe avec …
J’ai tenu bon avec ma soupe 30 mn avant le repas mais j’ai plutôt l’impression que cela m’ouvre l’appétit. Je mange plus lentement,  mais la satiété n’est pas vraiment là, j’aurais presque faim après le repas. Je présume que je ne mange pas assez de sucres lents (en fait quasiment pas) ; faut-il augmenter la portion de pain (1 à 2 tranches par repas) ou mettre des féculents dans ma soupe?
Je continue, c’est sûr, je suis motivée et je trouve que c’est vraiment facile de suivre ce régime en gardant une vie sociale.
Je n’ai pas parlé du livre que je trouve intéressant car j’ai découvert que je suis une vraie petite mangeuse diversifiée. Par contre, les recettes de soupes et les menus ne me servent pas beaucoup ; il faudrait que je les étudie d’un peu plus près.
Bonne semaine à toutes,

Framboise
—————-

Première semaine, phase de lancement, d’observation..
J’ai fait au feeling une bonne partie de la semaine, puisque je n’ai reçu le livre que vendredi.
Mais j’ai respecté le principe de la soupe à tous les repas depuis lundi, sauf un (samedi midi, piégée par le temps et pas de soupe prête…). Le premier jour, n’ayant mangé que soupe et fruits à midi, je me suis jetée sur la nourriture à 18H… Avant la soupe ! Mais ça m’a permis de comprendre, et j’ai repris des repas de midi plus complets dès le mardi, notamment grâce aux conseils de Florence.

Par contre, 4 invitations et 1 repas au reste sur la période…. c’est vrai qu’avec le bol de soupe avant, je suis restée plus raisonnable et ne me suis jetée ni sur le vin, ni sur les apéros bien gras… J’étais très fière de moi !

En revanche, j’ai craqué en beauté, un soir à la maison, toute seule, sur fromage (un des plus gras qui existe je pense…) et crackers… Ne me suis arrêtée que lorsque les 2 ont été terminés… Mon problème à moi ce n’est pas le chocolat, le sucré, mais les aliments plus gras… Des envies tout aussi irrépressibles ! Comme on peut prendre du chrome pour juguler les envies de sucre, existe-t-il quelque chose pour le salé ???
Globalement sur la semaine mon poids n’a pas bougé, mais étant donné que je n’ai pas fait attention lors des repas, je considère que ce n’est pas mal !

J’ai presque terminé le livre, c’est vraiment une méthode et une approche séduisantes. J’aime beaucoup l’idée du poids de forme et non du poids idéal. Beaucoup de bon sens  tout ça, mais ça remet les idées en place !
J’ai aussi commencé à essayer de mieux mastiquer mes aliments.. ce n’est pas gagné, mais je vais persévérer ! Et promis, cette semaine, on va tout faire pour diner dans une ambiance sereine… Pas de règlements de compte, ni de mise au point.. Enfin on va tenter !
Et cette semaine , je vais commencer à tester les recettes ! Et introduire le gouter.

Donc , c’est reparti, Toujours ravie de participer à cette expérience !! Bonne semaine à tous !

Marie-Do
—————-
Génial, j’ai commencé le régime depuis lundi et ce matin j’avais perdu 1,7 kg. J’ai sans aucun problème suivi les conseils du livre à la lettre. Enorme changement pour moi. Le matin je ne buvais qu’un café, maintenant je petitdejeune , jus d’orange, galette de riz, noix de beurre avec le café.
Midi et soir 20 minutes avant mon repas je mange une soupe, et ensuite une assiette avec proteines, legumes, et feculent comme indiqué dans le bouquin, puis yaourt et fruit.
Avant c’était un peu n’importe quoi . Par exemple 2 bagels  avec cream cheese et saumon (le paquet entier) et nutella , ou bien des sushis , que ça mais pour 4 personnes à moi toute seule, genre boulimique finalement
Cette semaine j’ai vraiment mangé de tout, d’une manière équilibrée, sans me priver, mais ce qui a le plus changé c’est que je pense à mâcher, mastiquer avant d’avaler.
On m’a toujours dit que je mangeais trop vite, c’est difficile de perdre cette habitude, mais je pense que ca va finir pas devenir naturel.
Ce qui a changé aussi c’est que je ne prend plus le pot de spéculoos devant la télé le soir, et pourtant il y en a encore à la maison, mais je n’en ai pas envie.
Il est conseillé de gouter, ça j’y arrive pas, cette semaine par contre j’ai pris 3 petits gateaux vers 16 heures, pour introduire des aliments que j’appelerais interdit dans d’autres régimes. Avec ce régime (faut trouver un autre mot c’est pas un régime) on a vraiment le droit à tout.
Invitée deux fois cette semaine, j’ai également bu du vin à table, mais pas comme de l’eau parce qu’on a soif, je l’ai bu aussi lentement que possible. Comme j’avais mangé de la viande j’ai zappé le fromage,
Je suis super contente de participer à ce challenge, et je pense que j’arriverais sans problème à mon objectif

Christiane
—————-
Alors, voici mes impressions après une semaine.

Tout d’abord j’ai adoré lire le livre !  Il est vraiment intéressant, et les recettes de soupe sont vraiment appétissantes et très variées !
Les choses sur lesquelles je « travaille » :
- manger lentement et bien mastiquer
- m’arrêter dès que je n’ai plus faim
- bouger plus.

En fait, manger lentement n’est vraiment pas évident.  Il faut bien réfléchir sinon, les automatismes reviennent au triple galop !
Pareil pour s’arrêter dès que je me sens rassasiée : l’habitude de terminer mon assiette est vraiment très ancrée…
Quant au sport, j’ai tellement entendu dire que si on en fait pas ses 40 mn ça ne sert à rien…  que je n’arrivais plus à en faire du tout ayant rarement 40 mn d’affilée à consacrer au vélo d’appartement !  C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’enfourche à nouveau la bête et que je pédale entre 10 et 15 mn presque tous les jours (en plus de la promenade quasi quotidienne du chien !)

Et comme je résiste à l’appel de la balance, je ne sais pas encore dire si j’ai ou non perdu un peu de poids.
Quoi qu’il en soit, manger un bol de soupe 20 mn avant le repas n’est vraiment pas une contrainte et c’est vrai que j’arrive à table en ayant nettement moins faim.
C’est vraiment une question d’organisation – il faut que la soupe soit prête au bon moment pour ne pas avoir envie de commencer à grignoter…

C’est donc pleine de confiance que j’entame cette deuxième semaine !

Marie-Claire
—————-

Le livre :
Il me permet de faire le point sur mon comportement alimentaire, et de savoir ce que je souhaite modifier de mes « travers ».
J’ai faim « dans la tête » la plupart du temps, étant très gourmande je peux continuer à manger sans me soucier des sensations…

Je prends également conscience de petites erreurs (comme le coup de pompe de 11:00 si le petit dèj est « trop sucré », idem si on prend un encas trop sucré qui entraine la faim) faciles à modifier et qui vont changer ma vie ;-D

Il y a beaucoup de passages qui me parlent énormément, je me retrouve dans les situations décrites par Florence et je la remercie de nous expliquer certains mécanismes dont on ne parle jamais dans d’autres régimes.
J’aime le fait qu’elle s’intéresse à la personne avant de s’intéresser à ses kilos, ce n’est pas toujours le cas.

La mise en oeuvre :
plutôt ratée cette semaine, pas toujours de soupe 20 mn avant le repas mais ma semaine a été chamboulée (enfants et maman malade)

En revanche la grande victoire de la semaine : comme Christiane j’apprends à mâcher !
J’ai réussit samedi soir à prendre 1/2 heure pour manger une assiette de riz cantonais et une pomme, j’ai fini après mes filles et c’est un exploit.
De plus j’écoute mon corps, je me demande chaque fois où se trouve ma faim : estomac ou cerveau ?

Perte de poids : pas de perte cette semaine
Activité physique : J’ai été très fatiguée cette semaine ==> malade.
De plus j’allaite mon bonhomme qui se réveille toujours jusqu’à deux fois par nuit ça n’aide pas pour me reposer = Je n’ai donc pas été très active.

Mais samedi : reprise du jogging hebdomadaire avec chéri, le parcours que nous faisions habituellement en 55 mn a pris 1h10.
Pour une reprise après bébé et donc presque 1 an sans sport, je ne suis pas mécontente et je vais aller courir 1/2 heure mercredi avec ma grande fille.

Divers : J’ai pris 16kg pour mon 3ème qui a 4 mois (12 pour ma grande, 14 pour la cadette)

Bilan : Ce livre est une merveille, en effet pas un régime mais un mode de vie comme je l’ai déjà dit.
Pas simple de chasser son naturel, surtout en matière de comportements quelque peu compulsifs fasse à la nourriture, mais mettre des mots sur les maux c’est déjà un grand pas pour trouver les solutions (apportées par Florence également).

MERCI !!! J’espère être plus forte cette semaine.
Bon courage à toutes.

Sab
—————-

C’est l’heure de faire le premier bilan car voilà déjà une semaine que l’aventure avait commencé.
Pour ma part, elle a débuté sans le livre pour le premier jour car la Poste a été capricieuse, mais certaines de mes compagnes ont été encore moins gâtées sur ce plan là. Heureusement que notre Lavande nous avait donné des pistes pour bien commencer.
La lecture de l’ouvrage du Dr Florence Solsona-Guillem est des plus agréables car bien rédigé, dans un langage facile d’accès. Tout y est bien organisé et effectivement, on n’a pas l’impression de lire un énième livre de régime. Ce n’en n’est pas un d’ailleurs, on nous le rappelle, même si l’objectif est quand même d’agir sur notre silhouette. On va réapprendre comment bien s’alimenter car même si on a l’impression de tout savoir, souvent on se trompe. On ne nous culpabilise jamais et ça, c’est très agréable aussi.
Le principe de ce rééquilibrage alimentaire est ultra simple et aisé à mettre en place avec une vie de famille, même avec des enfants. Avec en prime les réponses que l’on peut obtenir sur le blog pour nous aider, j’avoue que je n’ai pas eu de soucis majeurs. Certes, ce ne fut pas toujours facile parce que la vie fait que manger un bol de soupe s’avère parfois impossible malgré notre toute notre bonne volonté (journée en extérieur par exemple), mais j’ai su qu’en cas de force majeur, je pouvais le remplacer par une pomme ou un oeuf dur par exemple.
J’ai un peu plus de mal à bien penser à mâcher longuement chaque bouchée. Ahhh les mauvaises habitudes sont difficiles à perdre que voulez-vous… Mais cela viendra, j’en suis certaine.
J’ai perdu un kilo sur la balance, mais je ne sais pas trop si cela est du à la mise en place de ce nouveau mode d’alimentation ou s’il s’agit d’un kilo fluctuant (qui va, qui vient en fonction de ce que j’ai bu la veille, de si je suis au mauvais moment de mon cycle ou pas, bref, vous me comprenez ?!).
Je reste ultra motivée et après cette première semaine de mise en place, je crois que je vais véritablement pouvoir rentrer dans le sujet. Oui, ma première semaine fut surtout celle de la découverte (des autres membres de la Dream Team, du livre, de ce nouveau mode de fonctionnement alimentaire, des bons réflexes à avoir…etc).
L’aventure continue, youpi !

Emeralda
—————-

depuis une semaine comme tout le monde je bois ma soupe, j’ai hélas beaucoup de difficultés pour manger après j’ai essayé de boire ma soupe une heure avant de réduire les quantités etc… je n’ai pas faim.. Je me force donc à manger mais j’ai beaucoup de mal à le faire un repas … Perte de la semaine 200 g.. Je ne lâche pas je continue en espérant que cette semaine soit meilleur car j’avoue être quand même déçue tout en sachant comme l’a dit Florence avoir des problèmes avec la thyro.. cela est plus compliqué.

Lili
—————-

J’ai déjà donné mes impressions sur le livre la semaine passée.
Pour ce qui est de la pratique, il est indispensable d’avoir sa soupe prête afin de pouvoir la manger avant de commencer à préparer le repas.
Une petite contradiction : si je dois manger ce qui me fait envie dans l’optique d’être un mangeur régulé, manger de la soupe tous les jours, deux fois par jour, ne répond pas toujours à mes envies. Donc se forcer est-ce une solution ? Bon on est d’accord, il est plus facile de se forcer à manger de la soupe qu’à se priver de tout !
Pour ma part pas de perte de poids mais une alimentation quelque peu anarchique cette semaine, en temps normal j’aurai grossis…

Lavande
—————-

La réponse de Florence

Tout d’abord bravo à toutes ! Et merci ! Vos retours sont extrêmement précieux pour moi car ils sont inédits : C’est la première fois que je sais comment cela se passe réellement et presque au jour le jour, pour les lectrices de mon livre. C’est totalement différent du cabinet et de la relation médecin patient dont j’ai l’habitude. J’ai beaucoup aimé la remarque de l’une d’entre vous qui dit apprécier que je m’intéresse plus à la personne qu’à ses kilos. Et comment !!

Je suis tout d’abord ravie de constater que les messages qu’il me tenait à cœur de faire passer à travers le livre ont parfaitement été reçus.

Les points qui reviennent de façon fréquente sont l’importance de bien mâcher, de manger lentement et de s’arrêter de manger lorsque la satiété s’installe. C’est effectivement la base des changements à installer pour des résultats sur le long terme. Et à lire vos messages, je vois bien que vous êtes toutes sur le bon chemin même si cela n’a rien de facile.

Certaines notent déjà une perte de poids significative, d’autre non. Surtout pas d’inquiétude, nous ne sommes pas dans un régime miracle qui promet des résultats qui au final seront aussi rapides qu’éphémères. Nous sommes sur une démarche en profondeur de changement dans notre façon de nous nourrir. Pour une fois, laissons nous du temps. Ne pas grossir est déjà une victoire, l’amincissement suivra.

Une fois encore merci d’avoir accepter de participer à cette première semaine et à très bientôt sur Ligne et Papilles.

Merci à vous Florence de vous donner tout ce mal pour nous !

Si vous avez des questions à poser à Florence, n’hésitez pas, elle vous répondra dans les commentaires !

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !