Poisson en croûte de sel

Comme la croûte d’herbes, voilà une cuisson à laquelle je ne me suis risquée qu’une fois, lors du repas de Noël et dont la réussite avait été toute relative… En lisant le billet de Caroline, j’ai compris aussi que la cuisson au sel pour la volaille ne serait pas à mon goût quoiqu’il arrive.

Par contre, pour les poissons, n’attendant pas un jus en fin de cuisson mais une chair moelleuse et bien préservée cela me semblait tout à fait opportun. Les temps de cuisson que j’ai recherché sur le net sont tous plus extravagants les uns que les autres. Certains indiquent 30 minutes pour un poisson de 1k5 et d’autres le même temps pour un poisson moitié moins gros.
Je suis partie dans une estimation temps de celle que j’aurai choisi s’il s’était agit d’une papillote. Avec l’angoisse de me dire qu’à l’arrivée ce ne serait peut être pas cuit et que la croute de sel une fois cassée ce serait trop tard pour sauver la situation :-( ça n’a pas été le cas et je pense que 5 minutes de moins ça sera encore mieux (soit 25 minutes).

Du côté du poisson, mon père s’escrime avec un certain succès à faire sa propre poutargue. Du coup, nous croulons sous des muges, également appelé mulets, de belles tailles. En réalité, puisque qu’il s’agit de la femelle du muge, le terme exacte dans mon coin serait de les appeler « lesses » qui est leur petit nom de « madame ». Ces deux bestioles attendaient depuis pas mal de temps (au congel cela va sans dire) que je m’occupe d’elles. Soit dit en passant, je trouve dommage que ce poisson bon marché soit si peu souvent mis en valeur.
Ajoutez à ça quelques pommes de terre enveloppées de papier alu pour profiter de la cuisson du poisson, une lichette de crème à la ciboulette et voilà un repas vite fait, bien fait.
Au final, du sel un peu partout dans la cuisine, mais un poisson bien cuit et un vrai régal ! Une chair révélée et savoureuse… Et plus diététique que ça, tu meures ! Honnêtement, je vais remettre ça avec plaisir !

Présentation sobre... mais plaisir maximum !

Présentation sobre... mais plaisir maximum !

Pour 5 personnes

Pour deux lesses de 750 g chacune vidées mais avec les écailles
2 kilos de gros sel
2 càs d’herbes de Provence
10 petites pommes de terre
Sauce : 5 càs de crème fraiche épaisse, quelques brins de ciboulette, sel, poivre.

Préchauffer le four à 220° Sur la plaque du four, mettre au fond un papier alu (cela vous aidera à ramener le sel qui va s’éparpiller). Mélanger le sel aux herbes. Déposer un lit de sel, positionner les poissons et les recouvrir de sel uniformément. Enfourner pour 25 minutes. Emballer dans le papier alu des pommes de terres lavées et les ajouter aux côtés du poisson. Les laisser finir de cuire le temps de lever les filets de poisson.

NB : le poisson n’est pas spécialement salé. Il convient de retirer le sel avec précaution car ce sont les morceaux qui tombent dessus  sur la chair qui pourraient le rendre trop salée, mais en aucun cas ce choix de cuisson.

muge-en-croute-de-sel

Ils/elles ont testé et aimé :

Michèle, lectrice.

J’ai déjà cuisiné le muge ici…

Muge rôti au four à l’orange et à la cannelle

Muge___l_orange

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !