Pâte d’azukis ou anko et dorayaki

Je vous ai glissé hier qu’une recette de pâte d’azukis allait arriver ;-)
La confiture ou pâte d’azukis se retrouve très souvent dans les pâtisseries japonaises. Les façons de faire diffèrent plus ou moins et le résultat obtenu peut aussi varier selon que vous souhaitiez quelque chose de plus ou moins lisse. J’ai opté pour un résultat justement lisse en mixant les haricots, mais vous pouvez vous contenter de les écraser grossièrement (Tsubushian) voire de les garder entier Tsubuan. Si vous souhaitez un résultat le plus fin possible vous pouvez aussi passer à travers un gaze, laisser l’humidité s’en dégager et dans ce cas c’est du Koshian.
Cette pâte se conserve assez peu longtemps, il est préférable d’en faire de petites quantités conservée au réfrigérateur ou de congeler voire de mettre en conserve mais je n’ai pas testé.
En goût et en texture on obtient quelque chose proche de la crème de marron, autant dire que c’est très bon (mais moins couteux :-))

Les japonais proposent souvent cette pâte d’azuki (anko) dans des petits pancakes. Alors pour vous, voici deux recettes en une !

Dorayaki

Dorayaki

Pour la pâte des dorayaky soit environ 14 petites crêpes
3 œufs
150 g de farine
50 g de sucre
8 cl d’eau
1 càc de levure

Mélanger la farine avec les œufs et le sucre pour obtenir une pâte bien lisse et laisser reposer 20 minutes. Ajouter alors l’eau et la levure. Chauffer une crêpière. Déposer au centre un peu de pâte et laisser s’étaler seul. Quand la pâte commence à être cuite dessus, retourner quelques secondes. Laisser refroidir et couvrir d’un film ou garnir de anko et manger illico !

Le anko :

110 g de haricots azukis
125 g de sucre
1 càc de vanille liquide (facultatif)

La veille mettre les haricots à tremper. Le jour J, les rincer et les cuire une première fois 3 minutes. Jeter l’eau et remettre les haricots dans la casserole. Couvrir d’eau et laisser cuire une heure pour que les haricots deviennent très mous. Ajouter le sucre en 3 fois et bien mélanger : délicatement si vous voulez des grains entiers, vigoureusement si vous voulez une pâte. Vous pouvez mixer si vous voulez quelque chose de plus fin voire même chinoiser.

Anko : pâte d'azukis

Anko : pâte d'azukis

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !