Sucrez sans calories naturellement ! La stévia, la plante qui sucre.

Edit : cette plante a depuis été autorisé et a reçu son AMM pour être utilisée en tant qu’édulcorant depuis septembre 2009 (lire ici)

J’ai plusieurs fois entendu parler de cette plante. La stévia, une plante officiellement pas comestible en France mais pourtant utilisée et consommée ailleurs… ça me fait terriblement penser aux éco-carburants interdits en France : c’est bon pour la planète mais ça rapporte rien à l’Etat, donc c’est interdit. Je ne vais pas simplifier le raisonnement et tirer de conclusion hâtive mais comment cette plante aux propriétés sucrantes reconnues n’a-t-elle pas le droit d’être consommée ? Hum…

Alors comme je n’attends pas après l’État pour prendre soin de ma santé, sinon il y a longtemps que les gamins mangeraient ‘achement mieux dans les restaurants scolaires, je m’occupe de moi et  je me suis penchée sur la question.

Qu’est ce que le Stévia ?


Pour info on dit « le » quand on parle du produit et « la » quand on parle de la plante :-)

La Stevia Rebaudiana Bertoni est un petit arbuste au feuilage dense. La stévia est originaire du nord de l’Amérique du Sud (Brésil et Paraguay). La Stevia Rebaudiana Bertoni appartient à la famille botanique des Asteraceae, comme la marguerite, le pissenlit entre autres. Un plant de Stevia Rebaudiana Bertoni arrivé à maturité mesure entre 60 à 80 cm. A l’état sauvage, les plants de stévia se regroupent souvent en 2 ou 3. Les plants de stévia possèdent une graine et une fane leur permettant de se propager avec le vent. Un fin duvet blanc recouvre le tronc, les branches et les feuilles. Ces dernières mesurent 3 à 5 centimètres de long et 1 à 2 centimètres de large. Les racines de la stévia sont filiformes et denses.La stévia pousse plusieurs fois dans l’année si les conditions hivernales sont douces.

PROPRIETES

Les feuilles de stévia renferment :
- des stéviosides . Ils font partie de la famille glucosides et leur teneur varie entre 5 à 22% en fonction du poids sec de la feuille. Les composés les plus représentés sont les suivants :
- Stévioside (le plus abondant)
- Rebaudiosides A à E (moins abondants mais plus sucrants que le stévioside – le Rebaudioside A est le plus abondant des rébaudiosides)
- Dulcoside A
Lorsque les glucosides sont purifiés, leur pouvoir sucrant situe entre 250 et 400 fois plus que leur équivalent en sucre. Le genre Stevia indique que seule Stevia Rebaudiana Bertoni possède la douceur qui l’a rendue célèbre. La particularité des stéviosides de la feuille de Stevia Rebaudiana Bertoni est sans absence en calorie.
Le genre de « stévia » peut contenir également d’autres composants :

- des huiles essentielles – des minéraux – des vitamines – des tanins – du fluor – de la chlorophylle
- du calcium – du potassium – du magnésium – du sodium – de l’eau…

LES AVANTAGES

- le stévia est un produit naturel utilisé comme édulcorant et ne contient aucune calorie
- en raison de son grand pouvoir édulcorant, de petites quantités de la stévia suffisent pour sucrer
- le stévia ne laisse aucun arrière-goût amer contrairement à d’autres édulcorants et tonifie le goût

Les feuilles de stévia peuvent se manger cuites, fraîches ou séchées.

Source alterafrica

Il semble de plus que le stévia soit acariogène ce qui est parfait pour les têtes blondes.
Elle résiste en cuisson jusqu’à 200 °.

Utilisation

On peut faire sécher les feuilles et les réduire en poudre pour pouvoir les utiliser ensuite dans des boissons, bien sûr mais aussi en cuisine et pâtisserie.

Les feuilles de stévia séchées et équivalent en sucre :

1/8 de cuillèrée à thé équivaut à 1 cuillèrée à thé de sucre blanc
3/8 de cuillèrée à thé équivaut à 1 cuillèrée à table de sucre blanc
1 1/2 de cuillèrée à thé équivaut à 1/4 de tasse de sucre blanc
1 cuillèrée à table équivaut à 1/2 de tasse de sucre blanc
2 cuillèrée à table équivaut à 1 tasse de sucre blanc

Culture :

La stévia prospère en plein soleil, dans des sols relativement pauvres, cependant il ne faut pas laisser sécher le sol. Faites un arrosage léger aux 2 à 3 jours. Les plants ayant des racines près de la surface, un paillis autour des plants empêchera les racines superficielles de sécher. Les plants de stévia préfèrent des engrais faibles en azote ou à dégagement lent d’azote comme le 14-14-14 ou un engrais à jardin ordinaire comme le 4-12-8.
La germination des graines de stévia est très aléatoire avec un taux de succès aux alentours de 25%. Les semences sont dispendieuses et difficiles à trouver. Faites vos semis de février à avril à l’intérieur à une température de 20 à 25 °. La germination aura lieu en 7 à 14 jours.
Ne laissez pas le sol sécher, cela ralentirait leur croissance. Fertilisez à l’engrais soluble (15-30-15) à demi-dose aux 3 semaines.
Si vous habitez dans le sud-ouest, vous pouvez les sortir dès le mois d’avril.
Il semble qu’il soit préférable d’avoir des plants bouturés plutôt que de planter les graines, le pouvoir sucrant étant plus élevé.

En acheter :

Pour ma part, j’ai commandé deux plants ici pour 5 euros pièces et 6 euros de frais d’envois soit 16 euros. Livraison prévue le 14 avril.
Il est possible d’acheter les feuilles sèches en magasins bio
Sous sa forme liquide ici.
En poudre bio

Je vous raconterai mes prochaines aventures avec cette plante !

D’autres infos sur la Maison du Stevia

Cette note vous a plu ? Pensez à vous abonner à la newsletter (clic) !

Rendez-vous sur Hellocoton !